Arpajon et sa région - Retour accueil
Arpajon et sa region Index du Forum S'enregistrer FAQ Liste des Membres Rechercher  T'Chat

 Ajouter à ma page iGoogle  Ajouter à Mon Yahoo!  Ajouter à ma page Netvibes  Ajouter à mon AOL  Ajouter à mon MSN
Automobiles   Immobilier   Emplois 
 services 
Petites
 annonces 
divers
Agenda
 arpajonnais 
Discussions
infos
Politique
social
 économie 
Informatique
internet
 multimédia 
Recettes
cuisine
 bonnes adresses 
Sports
loisirs
 culture 
T`Chat

       Le  T'Chat arpajonnais    
Arpajon et sa region Index du Forum » Recettes, cuisine, bonnes adresses » Cuisine Exotique
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant 
Cuisine Exotique 
MessagePosté le: 25 Mai 2007, 15:58 Répondre en citant
Nounou
Inscrit le: 12 Mai 2007
Messages: 114
Qui pourrait me fournir quelques recettes à base de Cumin ?
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
MessagePosté le: 29 Mai 2007, 07:27 Répondre en citant
Nounou
Inscrit le: 12 Mai 2007
Messages: 114
Et au Curry ?
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
MessagePosté le: 22 Juin 2007, 14:55 Répondre en citant
ArpajonMaman
Inscrit le: 03 Juin 2007
Messages: 4
Voici quelques très bonnes recettes au cumin :

Salade de carottes au cumin:
http://www.cuisine-marocaine.net/salade-carotte-cumin.html

Chili Con Carne :
http://www.cuisine-et-mets.com/exotiques/epices-curry-paprika/chili-con-carne.html

Pot au feu du pêcheur (recette créole):
http://www.recettesdecuisine.tv/recette-r7482/pot-au-feu+du+pecheur+creole/recette+pot-au-feu+du+pecheur+creole.html

- Tchermoula,
- Poisson au Four,
- Poisson en Tajine :
http://www.marocain.biz/Mar/Poissons.php

Moussaka :
http://recettes-gourmandes.blogspot.com/2007/05/moussaka.html

Salade de Pommes de Terre au cumin :
http://www.cuisine-marocaine.com/cuisine-article.storyid-1466.htm

Samossa :
http://forum.aufeminin.com/forum/cuisine1/__f83710_cuisine1-Ma-recette-de-samoussa-ou-samossa.html

Brik Algérien Farci :
http://www.khaoula.com/brikalgerienfarci.htm

Pain de Viande Cajun:
http://lesgourmandisesdisa.blogspot.com/2006/07/pain-de-viande-cajun.html

Purée d’aubergines à la Marocaine :
http://www.cmongout.com/recettes/amuse_gueule/puree_aubergine_marocaine.html

Kamounia (Recette Tunisienne) :
http://www.forums.supertoinette.com/recettes_85991.tunisie_kamounia.html

Potatoes :
http://matyldacuisine.canalblog.com/archives/2007/04/20/4683951.html

Gyros (recette d’en-cas Grec) :
http://www.belgourmet.be/fr/recettes_grecques/gyros_hache.php

Lahmacun (recette Turque) :
http://www.forums.supertoinette.com/recettes_44008.turquie_lahmacun.html

Tarte Arménienne :
http://www.marmiton.org/recettes/recette.cfm?num_recette=14800

Thon grillé marinade méditerranéenne:
http://www.toutcuisiner.com/recette,Thon+grille+marinade+mediterraneenne,8727.html


Malheureusement, je n’ai plus le droit de m’en régaler car j’y suis devenue allergique !

Ce problème m’a obligée de me renseigner d’une façon permanente sur les endroits, les plats, les cuisines et appellations qui me sont désormais interdits.

Puisque le cumin paraît vous intéresser d’une façon consternante, je vous invite à consulter la liste de « présence cumin », non exhaustive, que je dois garder sur moi :

Ma liste des interdits :
_______________________________________

Cumin
Curry (ou «poudre de cari»)
Epices (lorsqu’il n’y a pas de description détaillée)

Chorizo
Chutney
Colombo
Couscous
Garam Masala
Massala
Merguez
Morto
Moussaka
« Potatoes » ou autres pommes de terre pré assaisonnées
Ras el Hanout
Restaurant de cuisine Britannique
Restaurant Cajun
Restaurant Créole (ou des Caraïbes)
Restaurant Indien
Restaurant Libanais
Restaurant Marocain
Restaurant Mexicain
Restaurant autre à spécialités « orientales »
Samossa
Sauce ou assaisonnement Barbecue
Sauce ou assaisonnement Cajun / Nouvelle Orléans
Sauce ou assaisonnement Indien(ne) – voire « oriental(e) »
Sauce ou assaisonnement Mexicain(e) – voire d’Amérique Latine
Tajine
Tandoori
Tikka
Zahtar


Je dois constamment poser des questions au restaurateurs ou aux hôtes (qui n’ont d’ailleurs pas toujours des réponses concluantes ou exactes – de ce fait, pour les barbecues chez les amis je ne peux plus prendre de risque et je dois donc apporter ma gamelle). Avec mes proches, nous devons toujours nous rappeler que le cumin moulu est une poudre très fine et volatile qui s’envole avec les courants d’air et atterrit là où bon lui semble (par terre, sur le plan de travail, sur d’autres aliments, et même sur les personnes dans la même pièce, etc.)

Sachez que vivre avec cette allergie relève d’un parcours du combattant - c’est un calvaire et une source d’exclusion qui est parfois vécue comme un véritable handicap. C’est pour cela que :

1) Nonobstant l’évidente absence de respect de secret professionnel/médical que cela suggère, je considère que sa divulgation au sein de la crèche (et de surcroît à un moment marqué par un climat de conflit social) relève non seulement d’indiscrétion et d’un manque de tact, mais qu’elle constitue un acte de mépris et d’incitation à la discorde voire même à la diffamation. Je suis indignée et attristée à la fois d’apprendre ce qui s’est passé et j’ignore totalement le but recherché par un tel agissement.

2) Je considère votre demande de recettes contenant spécifiquement la substance qui peut me tuer comme une menace déguisée. La nature de vos questions ne peut relever du hasard car :

a. Votre pseudo = Nounou

b. Les salariés de la crèche étaient déjà en colère quelques jours avant votre message suite à la divulgation intempestive de mon allergie, faisant allusion, m’a-t-on indiqué, au « racisme » à la « discrimination », etc. (il faut avouer que pour moi, immigrée, c’est tout de même un comble)!

c. Les autres messages du forum à ce sujet ayant été enlevés (on m’a indiqué qu’il y en avait mais lorsque je me suis connectée pour les découvrir ils avaient déjà été déplacés) il ne me restait plus qu’à découvrir votre appel « au cumin citoyens » déguisé en questions cuisine.

Alors pour ceux qui voudraient bien poser leurs armes le temps de voir plus loin que le bout de leur nez, je vous invite à prendre connaissance de l’historique menant à cette situation : un énorme et fâcheux malentendu qui, curieusement, aurait si facilement pu être évité !
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
MessagePosté le: 22 Juin 2007, 17:14 Répondre en citant
Nounou
Inscrit le: 12 Mai 2007
Messages: 114
Merci pour les recettes.

Pour le reste, n'ayant l'honneur de vous connaître ainsi que les tenants et aboutissants de la situation hors conseils culinaires, je ne relancerais longuement.

Etant moi-même des îles, je m'abstiendrais également de débattre quant à d'éventuelles idées tournant autours de la couleur de l'épiderme, du lieu de naissance hors métropole et de la religion.


J'en reste à mes plaisirs épicuriens et espère pour vous que les personnes concernées par vos explications et la liste des interdits sauront, si elles passent par là, se reconnaître.

Je pense en dernier lieu que ma question et votre réponse auront au moins permis aux personnes intéressées de consulter les liens fournis, pour les personnes partageant votre allergie de se référer à votre liste et enfin pour celles qui sont amenées à côtoyer ce type d'allergie d'adapter leur environnement et cuisine en conséquence.

Aussi, vous me permettrez d'exprimer une pensée qui me vient subitement à l'esprit en vous répondant.

Je ne connais et ne sais comment les demandes d'accueil sont traitées.

Votre allergie aurait dû être quelque chose de mentionnée en grand et en rouge.

Ce dossier étant étudié, la rencontre avec une personne faisant de la cuisine exotique n'aurait jamais dû avoir lieu.

C'est comme présenter un enfant allergique au poil de chat à une Nounou qui en possède ou mettre un enfant ashmatique par la fumée de cigarette dans une famille où le conjoint fume...

D'où cette pensée de ma part.

Maintenant, encore une fois, je ne connais le sujet et ne peux qu'en faire des réflexions.

Bonne continuation à vous.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
MessagePosté le: 22 Juin 2007, 17:45 Répondre en citant
ArpajonMaman
Inscrit le: 03 Juin 2007
Messages: 4
Malheureusement, la suite ("l'historique") du problème n'a pas réussi à se poster. Après maintes modifications du lexique, j'ai dû finir par l'envoyer en message personnel au Webmaster. Je suis en attente de savoir si droit de réponse il y aura...
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Re: Droit de réponse 
MessagePosté le: 22 Juin 2007, 20:56 Répondre en citant
webmaster
Administrateur
Inscrit le: 21 Jan 2005
Messages: 58
Localisation: Arpajon et sa région
ArpajonMaman a écrit:
Malheureusement, la suite ("l'historique") du problème n'a pas réussi à se poster. Après maintes modifications du lexique, j'ai dû finir par l'envoyer en message personnel au Webmaster. Je suis en attente de savoir si droit de réponse il y aura...

Bonjour,

Votre message est resté bloqué par le filtre anti-spam.
Le problème est maintenant corrigé.
Merci de le poster à nouveau.

Cordialement
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
L'historique - allergie au cumin 
MessagePosté le: 25 Juin 2007, 09:04 Répondre en citant
ArpajonMaman
Inscrit le: 03 Juin 2007
Messages: 4
L’historique

En 1999, mes conditions de travail m’ont exposée pendant plusieurs mois à l’inhalation d’une quantité importante de cumin, ce qui a déclenché chez moi une allergie sévère, avec urticaire géante http://www.google.fr/search?q=urticaire+geante&hl=fr&start=10&sa=N
et oedèmes. L’apparition de cette allergie n’a pas pour autant été reconnue par la médecine du travail comme étant liée à mon emploi car je ne suis pas cuisinière.

Ignorant la cause de cette réaction, j’ai passé 7 longs mois sous médicaments (antihistaminiques et corticoïdes), suivi par un allergologue, à chercher la substance coupable.

Au bout de 7 mois de traitements et d’examens, j’en ai découvert moi-même la cause, un soir, en cuisinant. Je cherchais quelle épice mettre dans une sauce. J’ai pris le cumin en poudre, l’ai senti, j’ai pensé : « oui, c’est bien celle-ci qui va dans cette sauce », j’en ai versé dans le creux de ma main pour ensuite la prendre par pincettes à saupoudrer dans la sauce.

Le résultat fut spectaculaire :
- Dans les 5 minutes, mes lèvres avaient doublé de taille,
- mes yeux avaient tellement enflé qu’ils en étaient quasi fermés,
- ma voix a été réduite à un chuchotement et ma respiration à un sifflement,
- et l’urticaire géante qui en suivit – pendant des mois - a commencé par une plaque rouge au creux de ma main !

Il n’y avait plus aucun doute m’a expliqué l’allergologue, il fallait désormais que j’évite, à tout prix, tout contact avec le cumin (ni le toucher, ni le sentir, ni le manger). Rendez-vous fut pris à l’Hôpital St. Louis afin de déterminer si le cumin était l’unique épice/aliment que je devais éviter. Conclusion : c’est bien l’unique épice/aliment que je dois éviter, mais comment ?

Cela devrait être facile, me direz-vous, une fois que l’on connaît la substance, on peut bien l’éviter. Pour éviter d’en manger, je vous l’accorde (et encore). Cependant, pour éviter tout contact, y compris tactile et respiratoire, c’est beaucoup plus difficile. Il ne faut jamais oublier que le cumin moulu est une poudre très fine et volatile. Elle s’envole avec les courants d’air et atterrit là où bon lui semble (par terre, sur le plan de travail, sur d’autres aliments et même sur les personnes dans la même pièce, etc.)

Cela va de soi que je ne pourrai plus jamais me régaler d’une liste importante de plats créoles, mexicains, libanais, indiens, marocains, cajuns, etc.(à moins de les cuisiner moi-même pour en omettre le cumin).

Cependant, la liste des contraintes devient de plus en plus importante au fil des années car différentes situations m’ont tout de même exposée au cumin :

• Restaurant mexicain - même sans rien y manger j’ai eu une réaction par le simple fait d’y respirer - bilan : 3 semaines de médicaments (il va sans dire que je n’entre même plus dans les restaurants mexicains, cajuns, créoles, indiens, marocains, libanais, etc... Bref, j’en suis contrainte à l’exclusion).

• Avion (là encore, je n’ai pas eu besoin d’en manger, mais simplement de respirer l’air dans un avion où des plats au cumin réchauffaient)

• Barbecue chez des voisins (des chipos – elles sont sans cumin - qui m’étaient destinées mais qui ont été cuites juste à côté des brochettes à la sauce barbecue – cela m’a coûté plusieurs mois de traitements)

• Déjeuner chez des voisins (j’aidais à découper des tomates depuis 5 minutes lorsque j’ai découvert que, juste derrière mon dos, des « potatoes » chauffaient dans un four à chaleur tournante – les effluves de cumin brassant dans l’air)

• Apéritifs chez les uns et les autres (chips assaisonnés, olives épicées...)

• Restaurant près de mon travail : « pommes de terre coin de rue » (pourtant le serveur et le cuisinier m’ont juré qu’il n’y avait « que paprika » sur leurs pommes de terre – l’urticaire (suivie d’une petite enquête) a dévoilé leur mensonge : les pommes de terre, achetées surgelées à un fabricant Hollandais, étaient pré assaisonnées avec un mélange d’épices dont le cumin !

• Baptême de ma filleule : samossas et autres plats préparés par les amis de la famille

• Allées du marché où sont installés les marchands d’épices – d’une façon générale je dois les éviter, mais les jours de vent, je dois éviter carrément le marché !

• Même les restaurants qui ne sont pas « exotiques » car certains restaurants traditionnels « décorent » les bords de leurs assiettes avec un mélange d’épices

• Snacks : paninis, etc. chauffés dans le même four ou grillés dans le même appareil que d’autres sandwichs au curry, tandoori, tikka, sauce barbecue, etc…

• Fast-foods : les pommes de terre assaisonnées sont souvent cuites dans la même huile que les frites « natures » – quant aux hamburgers, les employés sont dans l’incapacité d’affirmer que les sauces sont dépourvues de cumin.

• Au bureau :
o Dans la cuisine où nous prenons nos repas - vigilance sur ce que mangent les autres et ce qu’ils réchauffent au micro-ondes
o Par la fenêtre au travail les jours où le restaurant (pourtant italien) au rez de chaussée de l’immeuble fait du poulet tandoori ou des brochettes en plat du jour. L’évacuation des hottes de leur cuisine sort dans la cour au dessous du niveau de ma fenêtre de bureau (que je dois alors garder fermée même par temps de canicule)!

• Dans le RER le soir : repas à emporter transportés dans des sacs plastiques par des personnes sortant de restaurants aux spécialités indiennes – je suis obligée de descendre du wagon.

L’allergologue a dû me mettre en garde car les réactions successives à toutes ces expositions intempestives s’avèrent souvent de plus en plus violentes. Bref, je risque l’œdème de Quincke http://fr.wikipedia.org/wiki/%C5%92d%C3%A8me_de_Quincke

L’allergologue m’a donc prescrit des corticoïdes (Solupred), un inhalateur de Ventoline et un Anapen (seringue remplie d’adrénaline) que je dois garder prêts « au cas où »... !

→ Les corticoïdes ne sont pas sans effets secondaires ; de surcroît lorsque l’on doit les prendre pendant plusieurs mois. A ce titre, entre juin et août 2005 j’ai « enflé » de 5 kg et ce, juste au début d’une grossesse (en effet, j’ai de la chance que mon enfant ne soit pas né avec une fente labiale/palatine). Dès la prise de connaissance de ma grossesse, il a fallu arrêter tous les médicaments et prier pour ne plus croiser de cumin pendant 9 mois !

→ Quant à la piqûre d’adrénaline, c’est difficile de savoir quand y recourir. Lorsque le larynx commence à rétrécir et la voix change, voire disparaît, et la respiration devient difficile, j’avoue qu’on a un peu peur. Sachant qu’en cas de crise aiguë d’oedème de Quincke, on risque l’arrêt respiratoire et la perte de connaissance, c’est souvent trop tard pour qu’on s’auto injecte l’adrénaline. A ce moment-là, c’est à autrui de disposer de la seringue et de l’injecter au malade. Lors des moments de doute, j’ai sorti la seringue afin que mes collègues ou proches puissent rapidement s’en emparer.

Mes collègues ont également commencé à faire très attention. Elles n’apportent plus de plats au cumin à réchauffer et à manger dans la cuisine au travail et, en cas de doute sur un plat acheté « tout fait », elles me préviennent afin que je puisse prendre des précautions (antihistaminiques et exclusion de la cuisine pendant quelque temps). Elles ont compris la gravité des réactions lorsqu’elles ont dû appeler le SAMU un jour au bureau. L’équipe du SAMU m’a fait une injection de cortisone alors que j’en prenais déjà en comprimés (60mg par jour) depuis plusieurs semaines ! Suite à cela, j’ai passé une nuit blanche avec des sueurs froides, des tremblements, des palpitations et des douleurs au ventre à se plier en deux. On m’a dit que ces symptômes s’apparentent à un « syndrome de sevrage » comme pour les toxicomanes !

Comme il n’existe pas de « désensibilisation » aux allergies alimentaires, je dois, pour ma santé et pour ma vie, constamment redoubler d’efforts pour éviter toute exposition au cumin. Selon le pays où l’on se trouve, cela impose des contraintes et exclusions différentes en fonction de l’importance de la présence de tel ou tel type de cuisine.

Cette obligation de rester à l’écart est perçue plus ou moins bien par les personnes avec qui j’entre en contact. Certains, refusant de comprendre le véritable danger que cela représente, préfèrent penser tout simplement – et à tort - que je n’aime pas ces cuisines « exotiques » et délicieuses et, par extension, certains y associent – également à tort – l’idée que j’aurais quelque aversion pour les cultures ou les personnes associées à ces cuisines! Ceux-ci doutent de la légitimité du danger encouru – danger si bien résumé par l’article dans LE POINT sur la petite Aurélie : http://ancien.lepoint.fr/sante/document.html?did=60313

Consciente de la possibilité de cette mauvaise interprétation du problème, j’étais récemment confrontée à une situation très délicate lorsqu’on m’a appris que mon enfant serait gardé par une personne d’origine marocaine pendant 3 semaines au mois d’août. La cuisine marocaine est certes, délicieuse, mais les fortes chances de tomber sur un plat marocain au cumin m’interdisent de mettre le pied dans un restaurant marocain, ou même dans la cuisine de mon bureau si les collègues décident de s’en régaler – de même, je n’entre pas chez certains de mes amis où le cumin élit régulièrement domicile. Je veux être absolument claire à ce sujet : ma contrainte aurait été la même qu’il s’agisse de qui que ce soit, de quelque origine que ce soit, à partir du moment où la personne risquait de cuisiner régulièrement avec des épices comprenant le cumin.

Malheureusement, si je disais quoi que ce soit à ce sujet, je savais que cela serait au risque d’être très mal comprise et donc au risque d’offusquer certains. Les possibilités qui s’offrirent à moi étaient :

1) Ne rien dire et :

-> soit, trouver une autre solution de garde m’obligeant d’en payer 2 pour le mois d’août (solution financièrement impossible),

-> soit, ne jamais mettre les pieds chez la nourrice de remplacement et demander à mon époux de laver vêtements et bébé tous les soirs avant mon arrivée à la maison (difficile à faire dans l’absolu et, de surcroît, dans la mesure où l’on insiste pour qu’on aille rencontrer la nourrice in situ - donc, chez elle)

2) Divulguer mon problème de santé à la personne décisionnaire en lui demandant s’il lui serait possible de nous désigner une autre nourrice de remplacement (ce qui m’obligerait à faire référence à la présence éventuelle de cuisine marocaine – et c’est justement que je risque d’être mal comprise)

3) Trouver un autre prétexte pour demander la désignation d’une autre nourrice de remplacement

J’ai opté pour la troisième solution car j’avais compris qu’au mois d’août la nourrice concernée pourrait avoir à sa charge 5 enfants au total (dont 3 de moins de 3 ans), et cela me paraissait beaucoup à assumer pour une seule personne ainsi qu’une raison valable – et surtout dépourvue de toute référence à une cuisine ethnique – pour demander le changement.

Malheureusement, cela n’a pas fonctionné. Au contraire, on m’a reçue en entretien pour me rassurer :

- Ne vous inquiétez pas, l’assistante maternelle n’aura pas 5 enfants à garder car il y aura un absent parmi les petits et les deux grands sont tellement plus âgés qu’ils seront très faciles à gérer
- Il vous faut absolument aller chez elle pour faire sa connaissance, visiter son domicile, etc...

Y aller...sur place...lui rendre visite ? J’étais coincée ! Il m’a fallu donc divulguer la véritable raison de ma demande : par précaution pour ma santé – en raison d’une forte allergie respiratoire, alimentaire et tactile au cumin (notamment présent dans de nombreuses cuisines exotiques dont marocaine) - je ne pourrais pas y aller bien que je ne doute pas de sa compétence, sa gentillesse, son accueil chaleureux, etc. Mon époux pourrait aller la rencontrer chez elle mais ce serait obligatoirement sans moi, et si mon enfant allait y passer 8 à 10 heures par jour pendant plusieurs semaines, cela nous imposerait des contraintes logistiques et des précautions assez lourdes.

En y repensant, ce détail vital aurait dû figurer dans notre contrat d’accueil – cela m’aurait évité bien des soucis et d’embarras car la personne responsable aurait alors peut-être décidé de garder cette information personnelle pour elle (chose qu’elle aurait tout de même pu faire car c’est quand même elle qui décide du planning des remplacements pour les périodes des congés, et ce, sans être obligée de partager les lettres des parents ou leurs soucis avec certains types de cuisine). En effet, on essaie de penser à tout pour son enfant dans un contrat d’accueil mais parfois, l’environnement d’accueil peut également avoir des conséquences sur l’entourage de l’enfant lorsqu’il s’agit de personnes sujettes aux allergies.

En somme, ce qu’on m’a fait comprendre, c’est qu’on aurait partagé ma demande écrite (pourtant devenue caduque suite à notre entretien sur la vraie raison que j’étais obligée de demander un changement), et ensuite, on aurait présenté (apparemment sans ménagement et à l’ensemble des assistantes maternelles), mon problème d’allergie au cumin en faisant référence à la cuisine exotique voire, d’origine marocaine ! Et pour couronner le tout, cela s’est fait à une période où la joie manquait quelque peu à l’appel car les assistantes maternelles discutaient d’une grève éventuelle. Alors « chapeau » pour le timing et « bravo » pour la discrétion et le tact employés !

Résultat : ma crainte s’est avérée bien fondée car la nouvelle a été très mal prise et interprétée à tort par l’assistance comme un signe de discrimination, ouvrant ainsi la porte aux accusations calomnieuses voire diffamatoires contre moi (accusations qu’on m’indique étaient formulées dans un forum public et dont j’ignorais alors l’existence). L’ironie de telles accusations c’est que c’est moi qui suis contrainte à l’exclusion ! Mais au lieu de m’aider discrètement à trouver une solution respectueuse et digne pour tous, on n’a fait qu’attiser des colères et répandre l’incompréhension. Le pire c’est que la manière employée pour révéler le problème a pu blesser l’assistante maternelle en question alors que ce n’est certainement pas cela que j’aurais voulu. J’en suis profondément navrée.

C’est dommage que ce soit le cumin. Une allergie aux poils de chat aurait été mieux acceptée par tous car dépourvue de connotations culinaires, culturelles et ethniques !

Il faut franchement arrêter de chercher xénophobie et discrimination là où il n’y en a pas !
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Cuisine Exotique 
  Arpajon et sa region Index du Forum » Recettes, cuisine, bonnes adresses
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure  
Page 1 sur 1  

  
  
 Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  


Powered by phpBB © 2001-2004 phpBB Group
Designed by Vjacheslav Trushkin
Traduction par : phpBB-fr.com