Arpajon et sa région - Retour accueil
Arpajon et sa region Index du Forum S'enregistrer FAQ Liste des Membres Rechercher  T'Chat

 Ajouter à ma page iGoogle  Ajouter à Mon Yahoo!  Ajouter à ma page Netvibes  Ajouter à mon AOL  Ajouter à mon MSN
Automobiles   Immobilier   Emplois 
 services 
Petites
 annonces 
divers
Agenda
 arpajonnais 
Discussions
infos
Politique
social
 économie 
Informatique
internet
 multimédia 
Recettes
cuisine
 bonnes adresses 
Sports
loisirs
 culture 
T`Chat

       Le  T'Chat arpajonnais    
Arpajon et sa region Index du Forum » Politique, social, économie » Violence scolaire : les pistes à explorer
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant 
Violence scolaire : les pistes à explorer 
MessagePosté le: 17 Fév 2010, 11:10 Répondre en citant
Fanny
Inscrit le: 18 Mai 2007
Messages: 138
Violence scolaire : les pistes à explorer

Après la nouvelle agression d'un élève dans un lycée du Val-de-Marne, policiers et enseignants expliquent comment ils travaillent ensemble.

«Le Figaro» a consulté policiers et enseignants sur les expériences pilotes destinées à sécuriser les établissements scolaires.


Les solutions qui fonctionnent

1 Le policier référent plébiscité

Le système est né dans les Hauts-de-Seine en 2004. L'idée a germé de mieux l'associer à la vie de l'établissement, en lui offrant un bureau ou une permanence de quelques heures par semaine. Puis la trentaine d'agents concernés, tous volontaires, ont été initiés aux subtilités de l'éducation nationale. Ils ont pris leurs marques, alternant actions de prévention et répression en douceur. «Beaucoup de préjugés sont tombés, des deux côtés», assure un commissaire de police. De cette expérience, étendue à d'autres départements, les ministères de l'Intérieur et de l'Éducation retiennent qu'il vaut mieux que le policier exerce en tenue, pour bien s'identifier aux yeux du personnel et des élèves. Et que rien ne doit être imposé aux enseignants… Les chefs d'établissement, eux, plébiscitent l'initiative : «Ils font partie du paysage», affirment-ils.

2 Une équipe pédagogique soudée.

«L'ordre règne, lorsque les règles sont claires et appliquées», résume une enseignante dans son collège de ZEP de l'Essonne situé en plein milieu d'une cité, mais néanmoins «bien tenu». Les élèves déclinent leur identité à l'entrée et à la sortie du collège, enlèvent leur casquette sous peine de retenue. Les parents sont convoqués dès qu'il y a violation répétée du règlement. Les élèves en difficulté sont pris en charge de façon individuelle. Et les sanctions données par les enseignants sont «toujours appuyées par la principale». «On passe beaucoup de temps à se concerter mais les résultats sont là», souligne l'enseignante.

La suite :

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2010/02/17/01016-20100217ARTFIG00054-violence-scolaire-les-pistes-a-explorer-.php
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Violence scolaire : les pistes à explorer 
  Arpajon et sa region Index du Forum » Politique, social, économie
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure  
Page 1 sur 1  

  
  
 Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  


Powered by phpBB © 2001-2004 phpBB Group
Designed by Vjacheslav Trushkin
Traduction par : phpBB-fr.com