UNION DES ASSOCIATIONS ET DES ELUS CONTRE

   LES NUISANCES AERIENNES EN ILE DE FRANCE

 

     Internet : http://advocnar.free.fr        E. mail : manif2004@aol.com

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

HALTE AUX NUISANCES AERIENNES

 EN ILE-DE-FRANCE

 

 GRANDE MANIFESTATION LE 25 JANVIER 2004 A PARIS

 

Dès sa nomination en 2002, le Ministre des Transports Gilles de ROBIEN a annulé la décision de créer un nouvel aéroport et a supprimé le plafonnement, à 55 millions de passagers, du trafic à Roissy. Les franciliens ont considéré ces décisions comme une véritable agression à leur encontre. Pour faire diversion, le Ministre  a demandé à une mission parlementaire d'établir un rapport -un de plus- sur l’avenir du transport aérien. Ce  rapport peut se résumer en deux phrases :

-         Question posée : comment réduire les nuisances autour des aéroports ?

-         Réponse : en construisant deux pistes supplémentaires au nord de Roissy !

 

Recevant une délégation de parlementaires de la majorité le 19 novembre, Jean Pierre RAFFARIN a confirmé que le projet du 3ème aéroport n’était plus d’actualité. Il a aussi déclaré que la proposition de deux pistes supplémentaires à Roissy n’était pas retenue. Mais peut-on accorder crédit à des promesses verbales faites en période préélectorale ? L'expérience montre que les engagements formels d’un gouvernement peuvent être remis en cause par le gouvernement suivant.

 

Même scepticisme sur la volonté exprimée par Gilles de ROBIEN de développer l'aéroport de Vatry. Les associations, qui réclament depuis longtemps le transfert du fret et des vols charters sur cette plate-forme, attendent autre chose que des déclarations d’intention. Ce qu’elles veulent c’est du concret, un engagement ferme et un calendrier précis pour éviter que le trafic atteigne progressivement 850.000 mouvements à Roissy et 250.000 à Orly, soit 3.000 mouvements d'avions chaque jour sur l'Ile-de-France. Ces chiffres sont tirés d'une étude du BIPE (bureau d’études qui a travaillé pour la mission parlementaire).

 

C’est pourquoi élus et associations ont décidé d’organiser une grande manifestation francilienne le 25 janvier 2004 à Paris pour exiger :

 

-         La réduction du nombre de mouvements en Ile-de-France

-         L’arrêt des vols de nuit

-         L’abandon formel du projet de nouvelles pistes à Roissy

-         L’utilisation rapide de l’aéroport de VATRY

 

L'Union des associations et des élus contre les nuisances aériennes en Ile-de-France invitent les franciliens à se mobiliser pour exprimer leur ras-le-bol des nuisances qu’ils supportent aujourd’hui et leur opposition aux mesures qu’on leur prépare pour demain.

 

Rassemblement à partir de 13 H 00 au Champ de Mars       Départ de la manifestation à 14 H 00

 

Pour le comité d’organisation

Le contact presse : Michel TOURNAY

01 34 69 82 70     06 78 95 70 22

 

Votre correspondant local :.....................................