Forum Contre les

Nuisances Aériennes

Mairie d’ Avrainville ( 91630 ) Site internet : http://ufcna.com/forum

Répondeur : 01 64 56 10 76, Fax : 01 69 14 86 59


Enquête publique d'initiative locale sur les nuisances aériennes.
Notice d'information.

Depuis le 21 mars 2002, le nouveau couloir aérien dit « Eurocontrol » est en place. Contrairement à toutes les promesses faites par ses promoteurs (DGAC, ADP, Eurocontrol, ANA, …) qui voulaient faire croire aux habitants concernés que la gène serait minimale, voire inexistante. Les conséquences de ce couloir et de l’utilisation de l’espace aérien libéré par l’arrêt de l’activité du C.E.V. de Brétigny sont désastreuses pour notre qualité de vie :

Situation actuelle : vers une augmentation du trafic


Pourquoi une réorganisation de l'espace aérien ?


"L'espace aérien situé autour de Paris forme aujourd'hui l'un des principaux goulets d'étranglement en Europe. Afin d'offrir une capacité d'espace aérien compatible avec celle de l'infrastructure aéroportuaire, des modifications doivent être apportées aux routes d'arrivée dans l'espace aérien terminal de la capitale française. Ces modifications sont également nécessaires pour des questions de sécurité et de charge de travail des contrôleurs de la circulation aérienne.

Source : rapport Eurocontrol présenté au Comité de pilotage le 24 septembre 2001.


Cela implique la nécessité d'un nouveau point d'entrée en Ile de France (entrée Sud Ouest) pour :

La libération de l'espace aérien du Centre d'Essai en Vol de Brétigny en 1998 a permis cette réorganisation. Depuis cet événement, vous avez constaté le passage de nouveaux avions.

Les nuisances :

  1. Sonores :

Vous avez constaté vous même un accroissement de ces nuisances.

Le tracé d'atterrissage "Eurocontrol" est : "selon les experts en nuisances, virtuellement non mesurable pour la plupart des avions, en particulier dans les zones à hauts niveaux sonores ambiants dus au trafic ferroviaire et/ou routier"

Source rapport Eurocontrol présenté au Comité de pilotage le 24 septembre 2001.


Les couloirs de décollages (les plus bruyants) passent sous ce couloir. De plus, pour les zones rurales, la nuisance sonore des avions tranche avec le niveau sonore ambiant très faible.


  1. Pollutions :

L'impact de la pollution est occulté par les lobbies : un Boeing en décollage à Orly produit autant de pollution que 8 000 automobiles parcourant 50km.

Source FR3 du 20 Mai 2002.

Ainsi, pour masquer cela, les capteurs de pollution des aéroports d'Orly et de Roissy ne fournissent plus de relevés (parmi tous les capteurs d'Ile de France d'Airparif).


  1. Risques majeurs :

Orly se situe dans une zone fortement urbanisée. La probabilité d'accident augmente avec la vétusté des flottes. 86% des accidents surviennent sur les phases d'atterrissage et de décollage. Le plafonnement d'Orly avait été instauré en 1994 suite à un accident évité sur Airbus A320.


Les différentes configurations de vol qui font varier les nuisances :


Dénommée "situation future", c'est en fait la situation mise en place depuis le 21 mars 2002.


Voir carte "Orly – Paris CDG Par vent d'Est, Situation future"


Source DGAC



Voir carte "Orly – Paris CDG Par vent d'Ouest, Situation future"


Source DGAC

Les conditions de création des nouveaux couloirs aériens :

Le 21 Mars 2002, mise en place du nouveau couloir dit "Eurocontrol", malgré une opposition sans équivoque de la population : "NON" à 98,7% lors du référendum du 2 Décembre.

La mise en place de ce couloir (appuyée par Mr Gayssot), a été une parodie de concertation.

La pseudo concertation :

"la DGAC nous a profondément trompés"

Extrait du courrier d'Y. Tavernier et C.L. Campion au Ministre du 27 septembre 2002 au sujet de l'étude du tracé Eurocontrol.

Dans cette étude, seul les atterrissages ont fait l'objet d'analyses, alors que les décollages, de loin les plus bruyants, ont été occultés de l'étude par la DGAC.

Aucune réelle concertation avec les associations représentant la population concernée n'a eu lieu.

Aucune des recommandations de l'ACNUSA, préalable à la mise en place définitive du couloir EUROCONTROL, n'est à ce jour appliquée.

Le non respect des engagements :

Voici deux exemples d'engagements non tenus par la DGAC .


Communiqué de presse d'Y. Tavernier et C.L. Campion du 23 mai 2002.

Les acquis (mais pour combien de temps?)

Le plafonnement limite le nombre de créneaux horaires par an à 250 000. ADP vend ces créneaux horaires aux compagnies aériennes. Cette limitation par les créneaux horaires avait pour objectif d'assurer un trafic de 200 000 mouvements par an (intérêt faible de certains créneaux, annulation,…).

Le couvre feu théoriquement total sur Orly (néanmoins dérogations permanentes accordées !?!) pour les décollages de 23h15 à 6h00 et les atterrissages de 23h30 à 6h15 (décision ministérielle du 4 avril 1968).


Le futur qu'on nous réserve :

Si vous n'agissez pas, vous constaterez l'accroissement des nuisances du trafic aérien.

Cela ne fait que commencer :

De toute manière, avec une perspective de création horizon 2020, le troisième aéroport n'est qu'un leurre. A court terme, seul l'aéroport de Vatry, ayant une infrastructure suffisante, pourrait délester la "surcharge" annoncée en Ile de France.

Votre futur est en votre main :

Il ne tient qu'à vous de préserver notre cadre de vie. Posez vous les questions suivantes :

  1. Avez vous le sentiment que l'administration est au service du citoyen ou des lobbies aériens ? Avez vous eu l'impression d'être entendus par "ceux d'en haut" ?

  2. Etes vous prêts à :

  1. Pour vous faire entendre, êtes vous prêt à :

Appel à la population :

En tant que juristes, avocats, huissiers ou ayant des compétences particulières (pilote, acousticien...) ou tout simplement en tant que simple particulier décidé à agir, vous pouvez nous (et vous) aider. Contactez le Forum contre les nuisances aériennes.


"La décadence d'une société commence quand l'homme se demande : "Que va t'il arriver ?" au lieu de se demander : "Que puis je faire ?".

Denis de Rougemeont.

COMMENT DENONCER

LES NUISANCES AERIENNES


Nous vous proposons pour cela de déposer plainte, chaque fois que vous serez gêné par un vols en utilisant la procédure décrite ci après :


Je soussigné Nom, Prénom, demeurant au N° de rue, code postal, ville, déclare avoir été gêné par un avion le date à heure et minutes volant au-dessus de la commune de nom de la ville ou du village dans la direction Est, Ouest, Nord, Sud dans le sens Est, Ouest, Nord, Sud.


Fait à commune, le date, Signature.


Si cela est possible, peuvent être précisés les éléments suivants :

Type d’appareil, caractéristiques : avion à hélice ou a réacteur, nombre de moteurs, emplacement de ces moteurs, aile haute, aile basse, empennages hauts ou bas, et niveau sonore dBA constaté.


Attention :

Une plainte n’est recevable que si les rubriques en italique soulignées sont remplies.

Une plainte peut concerner un ou plusieurs vols.

Elle doit être adressée (si possible en lettre avec AR ou suivit postal ) à :


Maison de l’Environnement d’Orly

Ave J Pierre Besnard

91200 Athis Mons


avec copies à l’ACNUSA ou la CCE d’ Orly et à votre mairie en n’oubliant pas de nous en adresser une copie au Forum.